La start-up De Broodenier se concentre sur le levain… et sa présence en ligne

OFFERT PAR PROXIMUS

De Broodenier est le nom de la nouvelle affaire de Michiel (26 ans) et Hilke (28 ans) Baumers, frère et sœur. Leur boulangerie artisanale peut se résumer en trois mots-clés : levain, assortiment et online. « Si vous faites l’addition de tout, notre présence en ligne est très importante. »

Michiel Baumers est bio-ingénieur de formation. « Après mes études en sciences humaines, j’ai suivi une formation en boulangerie durant un an. Créer une boulangerie a toujours été mon rêve. Mais j’ai d’abord obtenu un diplôme de bio-ingénieur à la KULeuven avant de travailler deux ans comme assistant pour les travaux pratiques à l’université. »

Mais son rêve continuait à titiller Michiel. Il faisait déjà pain, sur commande, via un service en ligne. Lorsqu’il a découvert un bâtiment vide dans la Mechelsestraat, à Louvain, il a décidé de faire le grand saut et a ouvert une boulangerie artisanale avec sa sœur Hilke. Avec trois résolutions fortes en ligne de mire :

1. Le levain pour un meilleur équilibre vie privée – vie professionnelle

Vous ne verrez jamais de pain blanc entre leurs mains, que ce soit le frère ou la sœur. Seulement des pains gris et complets. « Nous cuisons des pains au levain. En combinaison avec des temps de levage plus longs, le levain apporte de la saveur au pain » explique Michiel Baumers.

Mais ce temps de préparation plus long possède un autre avantage, en plus du goût. « Nous préparons la pâte un jour avant la cuisson afin que le pain puisse lever pendant la nuit. Cela signifie que nous ne devons nous lever qu’à six heures du matin, cinq heures le week-end. C’est supportable. Quand j’ai commencé comme boulanger, je me suis promis de ne pas travailler toute la nuit. Nous voulons ainsi maintenir un équilibre entre travail, loisirs et vie de famille. D’ailleurs, notre boulangerie est fermée les mardis et mercredis. C’est à ce moment-là que nous prenons notre week-end » explique Michiel Baumers.

2. Un assortiment limité et une offre en sucré pour plus de rendement

De Broodenier propose trois pains différents chaque jour, mais la variété est garantie. « Au total, nous avons une dizaine de pains dans notre assortiment. Cette offre limitée est délibérée : cela doit rester pratique pour nous. »

Le pain est la base de l’offre, mais la boulangerie propose également toutes sortes de délices comme des petits pains au chocolat, des croissants, des brioches au chocolat ou aux groseilles ainsi que des petits pains à la cannelle, une de leurs spécialités. Mais, là non plus, l’offre n’est jamais excessive. « Nous ne remplissons pas nos présentoirs avec des produits de boulangerie. Nous visons avant tout un artisanat de qualité » poursuit-il.

Ces délices sucrés complètent l’offre et contribuent au rendement de la start-up. « Nous avons vite remarqué que lorsque les gens venaient acheter du pain, ils y ajoutaient souvent quelque chose de sucré » explique-t-il. « Lorsque nous avons lancé notre affaire, nous n’avions aucune idée de ce qu’elle pourrait nous apporter en termes de business. Aujourd’hui, deux mois plus tard, nous ne pouvons pas nous plaindre de la manière dont les choses se déroulent. Le quartier attendait notre arrivée avec impatience. Il est vrai qu’il ne reste que quelques artisans boulangers. »

Nous cuisons trois pains par jour. Les gens apprécient de pouvoir consulter notre site Internet pour découvrir notre offre du jour.

DÉCOUVREZ AUSSI:

3. Le site Internet pour informer et pour les commandes

C’est sans doute surprenant pour un boulanger ayant un magasin physique, mais Internet joue un rôle important. D’une part, il y a le site Internet en tant que tel. « Comme nous nous limitons à trois pains par jour, les gens visitent volontiers notre site pour voir notre offre du jour. »

D’autre part, il y a les commandes et les livraisons en ligne. « J’ai acquis cette expérience alors que je cuisais des pains comme activité complémentaire » raconte Michiel. Un tel service en ligne est-il déjà populaire ? « C’est limité. En semaine, les gens préfèrent venir au magasin. Le week-end, il y a un peu plus de trafic. Au total, je pense que, le week-end, 10 à 20% de nos ventes se font en ligne. Mais nous livrons également à l’horeca et là, toutes les commandes se font en ligne. D’ailleurs, à l’approche des fêtes, nous envisageons de ne travailler que sur commande. »

Le week-end, 10 à 20% de nos ventes se font en ligne. 

Et… les réseaux sociaux pour se faire connaître

Enfin, il y a les réseaux sociaux. De Broodenier aime les utiliser. « Avant de nous lancer, c’était notre façon ‘atteindre les gens. Vous touchez réellement des gens qui connaissent des gens que vous connaissez » pense-t-il. « Nous utilisons principalement Facebook et Instagram qui s’adressent à des publics très différents » selon Michiel Baumers. Sur Instagram, on retrouve des utilisateurs plus jeunes et l’expérience est axée avant tout sur le visuel. « En tant que boulangerie artisanale, nous ne mettons pas seulement des photos de nos pains sur les réseaux sociaux, mais aussi des vues de notre atelier. Notre magasin et notre boulangerie sont un seul et même espace » indique-t-il.

Facebook, qui s’adresse à un public plus large, sert souvent aux entrepreneurs pour présenter ou promouvoir leurs produits et services. Chez De Broodenier, par exemple, certains jours, ils recommandent certains de leurs produits via Facebook. « Nous sommes basés à Louvain. Notre public est naturellement jeune et urbain. Ils sont également ouverts à un boulanger n’ayant qu’une offre de niche comme la nôtre. Et les réseaux sociaux nous permettent de rapidement les atteindre dans un contexte urbain. »

Pour les entrepreneurs débutants qui souhaitent effectuer leurs premiers pas en ligne, Proximus propose une série de services, dont la création de leur site Internet et de leur boutique en ligne, ainsi qu’une plateforme de contenus gratuite, Start Like a Pro, où ils trouveront tant des conseils que des sources d’inspiration pour bien démarrer leur entreprise.

Proximus_StartLikeaPro_FR.png

Made by MH Brand Studio.
De inhoud van deze pagina's valt niet onder de verantwoordelijkheid van de redactie.
Le contenu de ces pages ne relève pas de la responsabilité de la rédaction.