Starter Furrniture vend des griffoirs durables pour vos chats

PROPOSé par PROXIMUS

Un produit, un groupe-cible : des griffoirs pour chats et leurs maîtres. C’est l’offre de la jeune entreprise Furrniture (oui, oui, avec deux ‘r’) qui ne vend que en ligne. Comment font-ils ? « Nous avons créé avec le temps une communauté de chats en ligne. »

Laide, pas pratique et inadaptée… Voilà comment Julie Feyts, fraîchement diplômée, a considéré l’offre de griffoirs lorsque, il y a deux ans, elle a emménagé avec son petit ami et son chat dans un nouvel appartement. Avec son père, doué dans le travail du bois, elle a fabriqué le sien.

L’idée était lancée : pourquoi ne pas vendre des griffoirs beaux pour les maîtres et amusants pour les chats ? « Au cours de ma dernière année en économie appliquée, j’ai élaboré un modèle économique pour mon entreprise, et ce, dans le cadre de ma thèse. J’ai interrogé les gens et j’ai découvert qu’il y avait une réelle demande, un réel intérêt, pour ce nouveau type de griffoir. C’est comme ça que tout a commencé. »

Une société spécialisée après trente commandes par mois

Elle fonde ensuite son entreprise avec son petit ami, Robin. Pour elle, c’est un job à temps plein, mais lui travaille aussi comme consultant. « Au début, nous faisions les griffoirs nous-mêmes. Mais lorsque nous avons commencé à en vendre trente par mois, nous avons sous-traité à la société Mariasteen. »

Cette décision découle dans la ligne de leur engagement à faire de la durabilité une valeur de leur entreprise. « Nous utilisons des matériaux durables, de sorte que les griffoirs ont une longue durée de vie. Certaines parties du griffoir peuvent aussi être remplacées, ce qui rend notre produit plus intéressant sur un plan écologique » explique-t-elle. « Certes, par rapport à nos concurrents, essentiellement des fabricants chinois, nous sommes beaucoup plus chers. Mais nous remarquons aussi que les gens changent d’état d’esprit et qu’ils sont prêts à payer plus cher pour des produits plus qualitatifs et durables. »

Une entreprise exclusivement en ligne

Furrniture vend exclusivement en ligne. « Cela nous a permis de nous lancer rapidement. Nous collaborons toutefois avec deux cafés à chat où nous exposons nos griffoirs » explique Julie. Pour sa boutique en ligne, elle utilise le logiciel Spotify. « Cela vous permet de personnaliser votre boutique en ligne sans avoir besoin de beaucoup de connaissances techniques. » Les options de paiement sont gérées par Mollie (qui proposent les principales apps bancaires du Benelux et des formules de paiement comme PayPal), la connexion Internet est chez Scarlet et l’abonnement à la téléphonie mobile chez Proximus.


Il y a aussi, bien évidemment, la logistique. « Au début, nous nous en chargions, mais là encore, nous sommes passés à une entreprise spécialisée. Bpost récupère les commandes et les envoie aux clients. Pour l’instant, nous nous concentrons sur les clients en Belgique et aux Pays-Bas, mais notre objectif pour cette année est d’atteindre le marché allemand. Après nos versions néerlandaises et anglaises du site, nous allons créer une version allemande. » Le service clientèle est assuré par Julie elle-même. « Ce sont surtout des réponses à des e-mails. Parfois, les gens m’appellent aussi pour poser des questions sur le produit. »

Instagram first

Julie est également responsable du marketing digital. « J’ai suivi un cours d’un an à ce sujet » raconte-t-elle. En termes de médias sociaux, Instagram est actuellement le plus important pour Furrniture. « Nous avons un produit très visuel. D’ailleurs, les comptes de chats ont réellement le vent en poupe sur Instagram. Nous sommes devenus une communauté de chats sur ce réseau social » poursuit-elle. « Instagram donne aussi aux nouveaux comptes la possibilité de se développer et d’obtenir de nouveaux followers. Si vous faites une sélection intelligente et utilisez les bons hashtags, vous trouverez les vrais amateurs de chats. Mais il faut un engagement fort et poster de manière régulière. »


Outre Instagram, Furrniture est aussi active sur Facebook et Pinterest. « On prévoit un compte TikTok et nous utilisons principalement YouTube pour notre support client, pour montrer à l’aide de vidéos comment les clients peuvent assembler leurs griffoirs sans problème. »

DÉCOUVREZ AUSSI:

Un budget marketing

Furrniture dépense-t-elle de l’argent dans son marketing digital ? « Oui, mais de façon limitée » indique-t-on. « Que ce soit pour Instagram ou Facebook, on limite les dépenses à 20 ou 20 euros par jour. » La société n’utilise pas encore les annonces Google et il y a une raison à cela. « Les gens qui cherchent griffoir sur Google sont au début de leur recherche. Nous devons prendre le temps de les acclimater à nos produits. Nous avons ainsi remarqué que beaucoup de clients ont cherché longtemps avant de venir chez nous. »

Tirer des leçons

Furrniture envisage-t-elle de nouveaux modèles ? « Certainement, mais dans un premier temps, ce seront des modèles permettant aux chats de grimper et d’escalader. Pour les autres produits comme un bench, nous pensons que le marché est déjà saturé. »


Pour termine, y a-t-il des leçons que cette jeune starter a tirées de son expérience ? « Peut-être notre nom. Ce n’est peut-être pas la meilleure idée si l’on prend le point de vue de Google » indique-t-elle avec honnêteté. Si les gens tapent Furrniture, Google le corrige directement vers Furniture. Mais c’est une question de temps, car nous garderons notre nom. C’est à nous de rendre le nom Furrniture plus familier ». Avec deux ‘r’, donc…

Proximus_StartLikeaPro_FR.png