« Les tracasseries administratives sont le plus grand défi »

Avant/Après : Wendy Dirven est passée d’hôtesse de l’air à coach. (Foto: BP de fotomaker)

Cette rubrique est l’occasion d’une conversation avec des entrepreneurs qui viennent d’effectuer la transition vers le statut de freelancers ou d’indépendants. Dans cette édition : Wendy Driven, hôtesse de l’air devenue coach.

Cette transition s’est déroulée pendant le confinement lié au coronavirus, sans doute pas le timing parfait ?

Wendy (rires !) : « En effet, ce ne l’était pas. Même si c’est le coronavirus qui m’a fait arrêter de voler. J’ai fait ce job avec passion durant des années, mais il a aussi causé des ravages sur mon corps. Mon plan initial était de faire du coaching et de voler à mi-temps. Mais combiner ces deux fonctions s’avérait être un trop grand défi. C’est une des raisons qui m’a fait adhérer au plan social de licenciement. Désormais, je suis heureuse de pouvoir me concentrer sur la création de ma propre entreprise. »

 

Dans quels domaines spécifiques allez-vous faire du coaching ?

« J’ai obtenu mes diplômes tant en PNL qu’en gestion d’ennéagramme. Je veux aider les gens à s’apprécier davantage afin de se montrer plus positifs et résistants dans la vie. Mon objectif est de transformer les gens en travaillant avec eux sur leur état d’esprit, sur une forme de prise de conscience, sur la compassion envers soi-même, sur la honte, mais aussi sur la possibilité de se fixer des limites. »

Avez-vous déjà une vue sur vos futurs clients et sur votre chiffre d’affaires ?

« J’écris un blog et, chaque jour, j’offre de nouvelles sources d’inspiration via mes stories Insta. Mes nouveaux clients m’arriveront principalement par ce canal. Actuellement, j’organise des coachings individuels par visioconférence et, si le coronavirus le permet un jour, je le ferai chez moi. Les interviews de mise en relation et plus approfondies dans le cadre d’ennéagramme se font de toute façon en ligne. Je propose mes services sous forme de forfaits. C’est plus efficace et plus avantageux qu’un coaching individuel sur base horaire. Dès l’année prochaine, je veux créer des ateliers créatifs et, à terme, j’envisage un parcours en ligne. Je pourrai ainsi générer différents flux de revenus. »

Quel est l’aspect le plus compliqué jusqu’à présent dans votre création d’entreprise ?

« À mes yeux, le principal défi se situe au niveau des tracasseries administratives. D’autre part, l’importante liberté et la satisfaction d’entreprendre ne l’emportent pas sur le sentiment d’incertitude et la paperasserie administrative. J’ai beaucoup investi dans la formation, ce qui rend mon budget pour démarrer plus modeste. Dans le même temps, je dispose d’un excellent réseau auquel je peux faire appel et je m’emploie autant que possible à booster mon audace. »

Quel est votre rêve en tant qu’entrepreneur ?

« Mon rêve est de pouvoir écrire un livre et, pourquoi pas, de devenir une conférencière influente. Mais commençons par le début… »

DÉCOUVREZ AUSSI:

Made by MH Brand Studio.
De inhoud van deze pagina's valt niet onder de verantwoordelijkheid van de redactie.
Le contenu de ces pages ne relève pas de la responsabilité de la rédaction.